• Accueil
  • > Archives pour novembre 2008

Archives pour novembre 2008

Retour vers le passé

Durant la campagne des municipales les irréductibles gaulois étaient très actifs en dénonçant le parti en place durant + 60 ans à la mairie, vous pouvez regarder les historiques de janvier, février et mars.

De plus vous pouvez cliquer sur l’image ci-dessous qui nous montre que nous n’étions pas si fous en créant ce PowerPoint!

 

img033.jpg

Ne le répétez pas aux guignols, nous savons que les Socialistes spéculent.

img003.jpg

Nous nous sommes rendu sur le site de l’opposition de la majorité qui est le suivant : leclermontois.fr. 

Faisant suite aux commentaires de Guièze, nous ne sommes pas du tout surpris de la tournure de la gouvernance de la gauche locale de notre Région. Comme d’habitude nous les appelions les 3 guignols*, mais un autre les a rejoint, le Président du conseil général de l’Allier. Tous les 4,  affirment que la France est «  bien en récession économique », nous pouvons retourner cette affirmation à ces élus locaux que l’Auvergne, le Puy-de-Dôme et Clermont-Ferrand est « bien en gaspillage budgétaire ». Actuellement la Gauche est au pouvoir dans les diverses administrations locales, nous avons eu le droit à l’augmentation de plusieurs taxes et impôts locaux. Ils utilisent l’argent des contribuables pour financer leur politique.  La Région s’est endettée encore plus, des effectifs trop lourds de 78 personnes cette année, les contribuables ont payé les propagandes du TGV, de la communication contre le désengagement de l’Etat, Vulcania. Pour le Département : la publicité pour le train à crémaillère, l’incinérateur, le boulevard sud ouest et les chamailleries internes. Enfin les élus socialistes  de Clermont-Ferrand, avec les communications pour glorifier Zac de Trémonteix et Véolia en oubliant que ces élus socialistes  étaient les initiateurs du projet incinérateur. De l’hôtel DieuLa place de Jaude la grand bibliothèque, le carré jaude 2, mais aussi l’augmentation des élus de Clermont, de Clermont Communauté et du personnel (492 agents), ensuite la création et la hausse des impôts pour boucler le budget du tramway. Enfin le matraquage de la vérité des chiffres :  40.000 personnes de plus à  Clermont, c’est le regroupement de 107 communes de l’agglomération. Mais combien de personnes partent ? 17.000 emplois de plus à Clermont, c’est le tiers des départs en retraite qui est convertit. Où est l’information ?  Aujourd’hui à cause d’une désastreuse gestion de l’ensemble des instances administratives de l’Auvergne,  le président de la Région a décidé de baisser les crédits de l’industrie -22%, de l’agriculture -54%, et pire la Région Auvergne est la seule des Régions à ne pas avoir signé avec l’Etat la régénération des voies. Celui, du  Puy-de-Dôme l’abaissement des crédits des collèges et des lycées. 

Chut, ne répétez pas aux élus socialistes, ils empruntent derrière le dos des citoyens de l’agglomération Clermontoise.

Les élus socialistes  dirigent Clermont-Ferrand et Clermont-Communauté,en mettant une gérance catastrophique au pied du mur. Les élus de la majorité Clermontoise a presque doublé la charge. Les recours à l’emprunt  sont passés de 15M d’Euros en 2006 à 28.5M d’Euros en 2007. Les principes et les prétextes, du dysfonctionnement des finances  de Clermont-Communauté sont : 

Les carences d’idées en surévaluant des concours de l’Etat et les produits de la fiscalité locale.

Les frais des 492 agents du personnel de Clermont-Communauté, avec aucun but de politique du personnel.

Et enfin, l’état de la situation financière du SMTC qui va impacter celle de Clermont-Communauté.
Nous ne pouvons pas admettre que les Clermontois paient les erreurs de gestion des élus. Pire encore que les habitants de l’agglomération, qui n’ont pas voté pour la liste de Serge Godard aux municipales paient ses délires.  Et si cela continue, déjà que l’on parle du « Grand Clermont », bientôt il y aura un impôt du « Grand Clermont » pour renflouer  Clermont-Communauté !!!

Où sont passés les 80 millions d’Euros, laissés dans les caisses de Clermont-Ferrand par l’ancien maire, Roger Quilliot !!!!!

Ces histoires de rassemblement des communes, nous ne sommes aucunement favorables. C’est un pouvoir centralisé par le maire de Clermont est ces élus Socialistes, et les perdants sont les petites communes, les maires et les administrés. Il faut dissoudre  « Clermont-Communauté et  le Grand Clermont ».

D’après Guièze 

« Le groupe d’opposition municipal « UMP & Apparentés » de Clermont-Ferrand, présidé par Anne COURTILLÉ, a alerté la municipalité lors du Conseil municipal du 26 septembre dernier sur les risques pesant sur la dette de la Ville de Clermont pour des durées allant jusqu’à 20 ans. Nos estimations du montant de la dette composée d’emprunts à risques (65 millions €), comparables aux subprimes, ont été validées par la municipalité, mais elle en a relativisé la gravité. Depuis, aucune sécurisation de la dette n’a été menée. 

Aujourd’hui, la Ville reconnaît subir déjà un taux sur 10,4 millions €. De nombreux autres emprunts reposant sur des devises (dollar/yen et euro/franc suisse), pour un montant de près de 40 millions €, sont à risques forts. Le seuil critique de majoration du taux d’intérêt pour celui indexé sur la parité euro/franc suisse, d’un montant de 15,4 millions €, est fixé à 1,44. Or, le franc suisse a atteint lundi 27 octobre son plus haut historique face à l’euro, la monnaie unique s’échangeant à 1,43 franc suisse à 9H29. Les analystes de Crédit Suisse ne s’attendent pas à un arrêt de cette tendance. 

Le groupe « UMP & Apparentés » renouvelle donc ses demandes de transparence sur la dette municipale, notamment quant aux montants des indemnités de remboursement anticipées de ces emprunts pourris pour sécuriser la dette, ainsi que ses demandes de retour aux règles de gestion de bon père de famille, dont n’aurait jamais dû s’écarter la majorité socialiste, attirée par la facilité. »

Cependant, la majorité municipale gronde sur le désengagement de l’Etat, alors que celle-ci spécule  sur le dos des citoyens de l’agglomération.  Voici les mandataires Socialistes  en « Croupier » et l’hôtel de ville se transforme en  « casino municipal ».

 Sites: Vent d’Auvergne, leclermontois.fr 

Ce qui manque à l’opposition Clermontoise, c’est d’avoir plusieurs  journaux pour lutter contre l’autocratie  de 60 ans de socialisme. Où est passé L’avenir du plateau central (La Liberté), le moniteur,….Au lieu d’avoir un seul média centralisé au milieu de la France.

  

Guièze, si votre groupe est le seul qui soit intéressé aux finances et fiscalité de la ville. Et que l’opposition s’engage de ne pas faire prendre des risques inconsidérés à la collectivité. D’ avoir un comportement de bon père de famille sur:

La diminution des impôts, l’économie et cadre de vie des citoyens, et l’organisation de ses services.

 Cependant la droite montre  en retard leur action ou manifestation contre les projets des  élus majoritaires, comme cela a été, à l’égard de l’incinérateur avec Alain Lafond. Pourtant, la droite Clermontoise ne manque pas d’action, avec :  la place de Jaude, la Grande bibliothèque, le Train à Crémaillère,  le Carré Jaude2, l’Hôtel Dieu, Rue de Bouys.
Guièze, « vous luttez comme vous pouvez, (en restant dans le cadre légal bien sûr) contre les pratiques de la municipalité. » 

Pourtant les élus majoritaires contournent certains projets illégalement, au détriment des riverains: ZAC de Trémonteix, Boulevard Sud Ouest, La léproserie d’Herbet, les riverains du tram ….

Que faites-vous de concret pour eux ?

la peur du tram Clermontois

Et si on enlevait le tram Clermontois ? 

 Les  élus promettaient que le tramway aller nous offrir une vie meilleure, comme cela du jour au lendemain. Or les transports collectifs publics sont structurellement déficitaires, l’histoire couvait en fait bien avant les élections, déjà un rapport interne au SMTC informait les élus en février 2006, d’un déficit structurel à venir  de l’ordre de 2.7 millions d’Euros. On est aujourd’hui à 10.5 millions, voir 50 Millions d’Euros, malgré le renouvellement du contrat d’affermage à la T2C. Cependant on sait que  les recettes commerciales ne couvrent qu’un tiers du coût de ce service public. Une proportion sans doute aggravée par une fraude que certains disent phénoménal. Aussi, plus on transporte «  d’usagers », plus on accroît les coûts, et le déficit : Un cercle infernal s’ajoutent l’explosion de l’énergie +50%. Plus l’achat de 6 rames de tramway supplémentaires et la T2C a embauché 166 personnes, portant ses effectifs à 900 salariés. Pourtant ce sont ces mêmes élus Socialistes qui prônaient l’engouement suscité  par les privilégies du tramway Clermontois. (La gratuité des militants Socialistes).

Serge Godard, maire de Clermont-Ferrand, président de Clermont Communauté et du SMTC et les élus Socialistes veulent mettre en place une taxe additionnelle sur le foncier et la taxe d’habitation. Le futur prélèvement se situerait autour de 30-40 euros par foyer fiscal. Il a aussi été question de rehausser le versement transport des entreprises, sans exclure tout à fait la taxe professionnelle. Tout en demandant aux élus Socialistes du Conseil Général du Puy-de-Dôme d’apporter 4.5 millions d’Euros. Et fondre le SMTC dans Clermont communauté qui a déjà un passif l’endettement qui s’élève actuellement à 125 Millions d’Euros. Enfin qui va payer le double audit SMTC -T2C?

Le tramway clermontois va coûté du pouvoir d’achat aux habitants de l’agglomération, et même à l’ensemble du département et de la région. Quoi que l’on fasse, il faut rembourser 50 Millions chaque année pendant 30 ans. Ce ne sont pas le soit-disant enthousiasme des  passagers du tram qui paieront le déficit, puisque cela ne couvre pas du tous les frais de fonctionnement. Comme disent très bien les Socialistes Clermontois, « le service public n’a pas vocation de faire du profit ». Pour l’instant, il est dans le rail du gouffre financier.

 Notre avis a été mainte fois dit dans les articles précédents « le tramway Clermontois fait du bruit, une vérité qui blesse » et dans celui « Un commentateur coule le tramway Clermontois »  nous avions dit: Son financement pesait sur les entreprises et les citoyens de l’agglomération, son concept expérimental nous exposait à des aléas techniques, et de son plan de financement dans lequel le budget de maintenance a été fortement sous-estiméEt la découverte des nuisances qui était bien là lors des essais en Alsace.  De ce fait,  le SMTC  se trouve dans une grave crise de gestion (emprunts, crédit, maintenance…), dont les élus Socialistes veulent minimiser. De ce fait, il faut avoir un comportement de bon père de famille, en conséquence arrêter immédiatement les dépenses qui ruinent la famille, en enlevant de suite le tramway  Clermontois, et mettre des bus électriques au coût de maintenance largement moindre. Malgré qu’une minorité qui adore le tram, l’intérêt général doit primer sur le super flux qui est le tramway Clermontois en période de crise. Et enfin que le Maire, les élus et les responsables du SMTC et les militants socialistes paient l’addition de leur gestion catastrophique.

Nous étions sérieux sur l’avenir des finances (emprunts, crédits, mais surtout les maintenances de ce transport soit-disant innovant…) du Tram Clermontois.  Mais aussi auprès des riverains de la ligne qui en souffrent (nuisances jours/nuits, des expropriations). En bon gestionnaire, si la ville serait une entreprise, cela ferait longtemps qu’elle aurait mis la clé sous la porte. La droite Clermontois est la seule opposition de France de n’avoir pas critiqué « l’ensemble du projet tram », à l’inverse de Châtillon, Toulon,… 

Guièze, dans votre site, vous jugez vigoureusement la crise du SMTC-T2C, Clermont-communauté et de la mairie. Vous savez très bien, que le SMTC, dont celui-ci est en crise de gestion avec plus 10,5 millions d’Euros  voir 50 Millions par an de dette. C’est à cause du coût de l’achat et de maintenance du tramway Clermontois. 

Etes-vous toujours favorable au choix technologique propriétaire ( au coût très chers)?

Etes-vous toujours favorable au choix du tracé qui a été fait, (pseudo-passage du Creux de la Chaux, des avenues et boulevards coupés en deux),  et sans passer par la gare Centrale?

Etes-vous toujours favorable pour une seconde ligne, avec le même choix technique? (tram sur pneu à guidage central).

Que faites-vous des nuisances du tram Clermontois pour les riverains?

 


Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne
novembre 2008
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Sondage

la ligne de tramway est-elle bruyante pour les riverains?

  • oui (81%, 4  942 Votes)
  • non (19%, 1  195 Votes)

Nombre de votants: 6137

Chargement ... Chargement ...

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


Si! ci toi ! |
Aider les enfants en diffic... |
INFOBENIN |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MY SECRETS
| melimelo
| francesondage