• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 20 décembre 2009

Archives pour 20 décembre, 2009

La ligne de la honte.


compotram1.png

 

Alors que  tous les élus  Clermontois trouvent satisfaisant l’audit financier de la T2C, normal il a été modulé de façon propice pour les mandataires et pendant ce temps des contribuables paient les frais. Mais un irréductible sort du jeu, en la personne du président du Conseil Général Jean-Yves Gouttebel.  Pour une fois il n’a pas tord, celui-ci  met une incertitude sur cet audit financier, en formulant une lettre qui fait rage:

«  J’observe sur de nombreux points un non-respect de la part du bureau d’études choisi du cahier des charges tel que vous l’avez rédiger ; ainsi des approximatives dommageables et s’ensuite une simple description sans mise en perspective ; au finale, un sérieux doute et de sérieuses réserves sur la qualité du document produit, sinon sur sa fiabilité ».

 

Pendant ce temps, plusieurs lecteurs du blog nous font part de leurs mécontentements sur le joujou des élus.

Premièrement, le retard qui est une marque de fabrique chez  la T2C. Ces retards sont dus à de nombreux incidents et accidents de celui-ci. Les incidents luxuriants sont les pannes techniques, mais aussi les grèves ou  dans le jargon communément appelé (droit de retrait) pour ne pas égratigner les pro-trams, quoiqu’il en soit, ils sont minoritaires. Bref, ce qui est plus critiquables sont les opulents accidents corporels des passagers ou des piétons avec le tram. La Pravda* qui est notre bien aimé quotidien local, lisse comme du verre,  et nous conte à chaque page du Voltaire « Tous est pour le mieux dans le meilleur des mondes » à la population Auvergnate à la gloire des élus qui ont mis en place ce fameux joujou. Rares sont les décrits des mésaventures sur les usagers qui glissent sous les rames à causes des parements dangereux qui se situent le long de la ligne. De même les copieux arrêts brutaux du tram dont les usagers sont les victimes,  comme si les chauffeurs transportaient du bétail à l’abattoir. Enfin les riches accidents de collisions de celui-ci avec les véhicules dus aux dérèglements des feux très fréquents.

Il faut être honnête en s’approchant, ou en  habitant près de la ligne du tram: sans un problème…, cela relève du miracle en une journée!!!.  De plus ajoutant aux polémiques de celui-ci, les usagers schématisent  la sonorité du joujou à un grincement d’un vieux lit à ressorts, et de l’extérieur une voiture qui traîne des gamelles. Belle innovation n’est-ce pas !

 

En parlant à ce sujet, nous avons trouvé des témoignages relatant des personnes contre les nuisances de tramway, donc nous sommes dans le vrai …

D’après un article trouvé sur le web, les nuisances sonores du tramway sont de véritables fléaux pour les habitants qui vivent près de la ligne. Cela se passe dans le 14ème arrondissement de Paris. Les nuisances sont à peu près similaire,  « une fois par semaine des opérations d’entretien et de nettoyage se font de nuit sur les rails de Tramway : nettoyage des rails, nettoyages des feuilles mortes et des déchets sur les surfaces engazonnées […] La machine utilisée est opérée par 2 personnes, un conducteur et un « nettoyeur ». Elle fait un bruit très important et circule à environ 15 km/h entre les stations. Elle part de la Porte d’Ivry vers 1h30 et finit au pont du Garigliano vers 4h30. Dans les stations ou dans les zones complexes telles que la Porte d’Orléans, elle stagne plus longtemps, par exemple 30 min Porte d’Orléans aux alentours de 3 heures du matin ».

A Clermont-Ferrand, 2 fois voire 3 fois par semaine une société réalise le nettoyage des rails et des abords  à l’aide d’un camion d’entretien entre 0h00 et 4h30 du matin, cela provoque des nocivités très importantes. Mais aussi 1 fois par mois un camion élévateur pour la maintenance de la ligne aérienne sur chaque poteau et le camion de salage pendant les rigoureux hivers alors que la plate-forme est à peine recouverte de neige. Les nuisances sont aléatoires, suivant  le départ celui-ci (les différents camions d’entretien). Bien sûr la société désignée  par le SMTC/T2C qui, celui-ci (SMTC/T2C) préfère importuner la nuit des riverains que le fonctionnement des rames le jour, prestige oblige pour contenter le joujou des élus. De même les habitants du 14ème arrondissement de Paris décrivent des nuisances le jour « – a apporté beaucoup de nuisances telles que la cloche du Tramway et une recrudescence des embouteillages monstres liés à l’emprise du Tramway […] et  souhaitent que les 7 heures de calme qui restent entre 22 h et 6 h soient non négociables pour des raisons de droit à la tranquillité, au repos ou tout simplement de santé publique ».

 

   D’après deux vidéos encore sur le web parlant des nuisances liées au tramway (voir ci-dessous). Une  vidéo intitulée « nuisances sonores et vibratoires ». Une dame interpelle le conférencier à la 50ème seconde de la vidéo sur les nuisances sonores dû au tramway le jour. Elle  décrit ce qu’elle endure sur son lieu de travail: «les nuisances sonores sont infernales ». Alors qu’en est-il pour les riverains de la ligne ? Le conférencier surpris par cette dame, s’est rattrapé par une voltige acrobatique de vocabulaire digne d’un technicien ingénieur farfelu, mais pas du tout ingénieux. Il a pris les devant en  masquant les nuisances sonores  du tramway par celles des vibrations. Erreur, il y a deux types de nuisances : sonore et vibratoire.   

Non monsieur des nuisances Sonores !!!

http://www.dailymotion.com/video/x7izxv

Mais enfin monsieur je vous par des nuisances sonores

 

[gv http://www.dailymotion.com/video/x7lw9y

 

-Sonore : Les nuisances sonores sont dues à des résonances aériennes entre l’ultrason et l’infrason : moteur, klaxonne, clochette, carrefour près des habitations.                        

-Vibratoire : Les nuisances vibratoires sont liées à la nature du sol. Terrain dur, des réseaux de canalisation, etc…qui provoquent des vibrations importantes sur des zones bâties.

Enfin le conférencier parle « amortissement généré par les vibrations ; […]  près des bâtiments à moins de 7 mètres  de la plate-forme ; […]  des moyens drastiques, sophistiqués, en mettant des matelas anti-vibratoires et une zone réduite du tramway à certain endroit de la plate-forme ». La réalité est tout autre chose, tout est folklorique, un vrai tissu de mensonge pour faire avaler la pilule aux riverains.

Dans les campagnes ont arrête nuisances de clochers, de coqs et des clochettes sur les animaux de la ferme, qui pourtant sont des nuisances anodins par rapport à des engins urbains comme des tramways de 40 tonnes !!! Aussi à Clermont-Ferrand de nombreux riverains ont lancé un appel à témoins, envers ceux qui sont dérangés dans leur sommeil par cette nuisance liée au Tramway et  pour que cette nuisance cesse rapidement, d’après le droit au calme, au repos et tout simplement de santé publique.

 

Les élus Clermontois devraient avoir sur leur table de chevet le code civil, comme livre. Afin de rafraichir leur mémoire lessivée par leurs sottises, voici l’article pénal en question les tapages : 

        Tous les « tapages » sont répréhensibles,

Contrairement à ce que l’on pense généralement, le tapage nocturne n’est pas seul répréhensible. Certes, un article du code pénal réprime le tapage nocturne (article R. 623-2), c’est-à-dire le bruit qui se produit au-delà de 22 h. Mais le tapage diurne n’est pas en reste. En effet, le code de la santé publique (article R. 1337-7) prévoit que le fait d’être à l’origine d’un bruit particulier de nature à porter atteinte à la tranquillité du voisinage est puni d’une amende de 450 €, comme le tapage nocturne.

      Des arrêtés préfectoraux ou municipaux peuvent fixer des horaires pendant lesquels les activités de bricolage ou de jardinage sont autorisées. Il s’agit généralement des jours ouvrables de 8 h 30 à 19 h, des samedis de 9 h à 12 h et de 15 h à 19 h et le dimanche et les jours fériés de 10 h à 12 h.

 

 » La ligne de la honte »

 

En attendant voici la destruction d’une très belle maison due aux lourds travaux du tramway. D’après un message et photo à l’appui d’un commentateur, sur notre blog, celui-ci décrit son mécontentement sur la destruction de cette  belle demeure Clermontoise. Elle se trouve à la pardieu face à la patinoire. C’est sûr, là où est passé le joujou de ces impérieux élus gauchistes,  a dévasté cette belle demeure familiale, aucune pitié et état d’âme.

img232.jpg Avant…       

 p1000938.jpg  Pendant la démolition.

 

Photo d’un commentateur, (Boulevards Gustave Flaubert) 

Pourtant…..

 

Voir article  grave-crise-des-transports-clermontois du /2009/03/08/

Une panne générale survenue jeudi 10 décembre sur le réseau électrique, à cause d’une consommation excessive d’énergie électrique. Naturellement, ce ne sont pas les panneaux photovoltaïques au centre de maintenance qui produisent l’apport en énergie de la ligne. Mais bien de l’énergie des centrales nucléaires qui sortent des déchets, de plus qui sont amenés en Russie. Où est donc l’écologie ? Donc c’est en quelque sorte le chat qui se mord la queue, enfin bref, les élus de tous bords Gauche/droite veulent une seconde ligne à Clermont-Ferrand, pour vanter la soit disant « Métropole » ou « Métropolisation » pour d’autre, nouveaux noms qui pousse comme un champignon auprès des élus de tous bords et qui dit nouvelle fonction et donc nouvel  impôt pour les contribuables. Nous en reparlerons dans un prochain article.

Sur ces entrefaites, certains élus de droite comme de gauche dénoncent  une taxe additionnelle de 90 Euros qui se profile à horizon 2010 pour sauver le TRAM (SMTC) et Clermont-Co d’une faillite imminente. Mais ces élus ne veulent pas de cette nouvelle Taxe additionnelle, alors qu’ils valorisent ce joujou pour en construire  un autre. En temps deux loustics qui ont mis le bazars dans le projet du tramway et dans la ville sentant le navire chavirer, s’enfuient  à toutes bises, le directeur du SMTC, (François Moulin) et l’ingénieur en chef du projet, (Patrice Charlat) l’un à Paris et l’autre en Asie.  Et pendant ce temps,  le maire Serge Godard qui aura ruiné la ville de Clermont-Ferrand, Clermont-Co, SMTC, se voit bien  reprendre son confortable fauteuil de sénateur pour 9 ans  en s’engraissant encore sur le dos du contribuable et de se laver les mains de la dette colossale du joujou qui n’est d’autre que le tram.

monpremiertramway.jpg

 

On ne comprend pas pourquoi l’opposition locale UMP s’oppose à la taxe additionnelle, pour regonfler les finances du SMTC. Puisque celle-ci même voulait une seconde ligne de tramway et rapidement, comme cela a été revendiqué lors des élections municipales de 2008. La même opposition Clermontoise qui avait alarmé sur le déficit du SMTC quelques mois après  les scrutins municipaux en pleine crise mondiale. Les mêmes personnes qui avaient vivement critiqué le tracé de la ligne passant par le Creux de la chaux et à la Fontaine du Bac avant la construction de celle-ci. L’opposition est-elle convainquante devant ces électeurs ? Maintenant, il faut mettre les choses à plat, être constructif et honnête envers les électeurs. Si on ne met pas en place la fameuse taxe additionnelle, pas de nouvelle ligne et adieu la première ligne aux coûts de maintenance (entretien, électricité, mobiliers, etc…)  très cher. Et oui l’innovation se pait cash, 10 millions / an pour la 1ère ligne, avec un projet mal ficelé et une maintenance complètement négligée, c’est cela de vouloir une technologie de tramway PROPRIETAIRE**. Donc la taxe additionnelle peut-être changée en Taxe Tramway pour l’agglomération Clermontoise en constante augmentation. Nous, nous sommes plutôt pour l’innovation à bas coût de maintenance, de technologie et de nuisances pour les riverains. Des bus électriques  silencieux, seraient flexibles suivant les périodes de fréquence de la ville en empruntant les réseaux routiers existants . Personne ne se pose la question suivante : Pourquoi le tramway de Jean Claret a-t-il disparu de la circulation ? Pour une simple raison, la ligne était fixe, alors que les bus étaient plus maniables.

 

* Le journal local qui paraît tous les jours

** Les pièces de rechange des rames sont équipées par un seul fournisseur Lorh. C’est l’entreprise qui fixe les prix puisqu’il n’y a aucune concurrence.

 

 

 


Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne
décembre 2009
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Sondage

la ligne de tramway est-elle bruyante pour les riverains?

  • oui (81%, 4  942 Votes)
  • non (19%, 1  195 Votes)

Nombre de votants: 6137

Chargement ... Chargement ...

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


Si! ci toi ! |
Aider les enfants en diffic... |
INFOBENIN |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MY SECRETS
| melimelo
| francesondage