• Accueil
  • > Archives pour septembre 2010

Archives pour septembre 2010

Tramway sur fer et Busway à Clermont-Ferrand ?

compotram1.png

L’opposition Clermontoise reprend notre idée après temps d’années de louanges face au joujou du maire et de ses élus en faisant un volte face, ce qui réconforte notre crédibilité. Maintenant l’élu JP Brenas chef de fil de Clermont Avant Tout et conseiller d’opposition à Clermont-Ferrand décide un nouveau matériel de tramway  en empruntant les voies de chemins de fer, le laxisme de la droite n’a rien fait pour s’opposer dès le départ au choix pneumatique du translohr. Bien au contraire Monsieur Brenas: qui était le  premier de l’opposition à vouloir rapidement une seconde ligne de translohr, après l’admiration  de celui-ci lors de son inauguration en 2006, changeant la ville en la modernisant. Et tous les élus nageaient dans l’euphorie des pro-tramways Clermontois, et les couvertures médiatiques ne parlaient que de celui-ci, et relayaient les autres systèmes au purgatoire. Alors que les inconvénients du Translohr sont nombreuses voir ici ou ici. Mais la crise est passée par là, faisant redescendre les pro-tramways de leurs petits nuages douillés. La réalité en face est dure à voir, mais ainsi soit-elle, les élus aux pouvoirs ont caché que leur beau projet ressemblait à du pur bricolage aucune préparation, d’impressionnants emprunts (246 millions l’année dernière et autant pour l’avenir) et une gestion catastrophique d’après la chambre régionale des comptes pointe 6 gros marchés sur 262 qui sont litigieux, le marché passé par le SMTC concernant la fourniture en courant faible pour l’ensemble du réseau bus et tramway, soit 17,5 millions d’euros en 2003. Un nouvel appel d’offre est organisé et le Président du SMTC persiste et signe : l’offre d’INEO est retenue ! Mais dans l’intervalle, le marché est passé de 17,5 millions d’euros à 21 millions d’euros voir ici. dénonce notamment 48 primes (chaleur, intempéries, nuit, habillement…) et prime augmentant de 12% tous les ans!!!! Le Kilométrage parcouru augmente de 4.5% pendant ce temps le coût s’envole de 62%, les effectifs accru de 31%  pour les agents et 79% pour les cadres!!!! Les dérives vont plus loin jusqu’en 2008 Lohr, constructeur du tram, assurait la maintenance au centre de maintenance, il utilisait 7 personnes, la T2C a pris le relais et affecta 17 personnes pour des taches identiques!!! (1) et cela a fait une rame calcinée. Une ligne totalement bruyante (2) de jours (rames), de nuits (nettoyages et maintenance de la ligne), dont pendant plus de trois semaines la ligne a été fermée (22h30 à 5h) entre Champratel et Gaillard pour effectuer la maintenance de la LAC avec un camion nacelle non des plus taciturne comme l’annonce la Pravda , si c’était normale de faire autant de bruit la nuit voir articles précédents ici ou ici ainsi de nombreux accidents avec les véhicules voir ici . De même des travaux ont été effectués à certains arrêts de tram pour combler les différences de niveau avec de la résine, d’après le site d’opposition le Clermontois,  mais ces fugaces travaux n’arrangent aucunement,   d’authentique usagers comparent le tramway à « un train de début du siècle dernier, c’est un véritable tape-cul !!! » sic. Le directeur du SMTC de l’époque François Moulin avait parlé « d’une belle et grande aventure, qu’ils avaient bossé comme des fous avec une des plus belles équipes d’ingénierie de la mobilité de France » dans le quotidien Pravadesque datant du 21/01/2010. De même de grosses entorses et coûteux marchés illicites passés entre autre avec lohr, mais aussi les abords de la ligne et les expropriations ont été financés par le SMTC qui regroupe 22 villes de l’agglomération Clermontoise, alors que cela devait être à la ville de Clermont-Ferrand qui devait payer. Qu’en est-il du financement de la place de Jaude ? Et de la rame de 2.3 millions d’euros calcinée à la pardieu? voir ici  . Or la deuxième ligne n’est pas prête de recevoir translohr, trop coûteux. Mais un autre projet de transport est dans les cartons, le Busway est commercialisé à Nantes. Le Busway est un nouveau moyen de transport hybride entre le tramway et le bus comme le nom l’indique. Il est fabriqué par Mercedes  roule au gaz naturel et transporte 120 passagers. 

busway.jpg

Busway Nantes

 

Le choix du tramway sur fer à la place du translohr est une valeur sûre, et une technologie qui a fait ses preuves de longues dates. Puisque Clermont-Ferrand était la première ville à avoir ce type de transport, pourquoi n’avoir pas repris le même concept ? Ce pseudo-tramway  voulu par la ville en référence avec l’industrie pneumatique ancrée dans la ville depuis plus d’un siècle. Mais ce clin d’œil pour celui-ci ont coûté très cher aux contribuables et peu rentable, surtout au sud de la ligne. Cette même Chambre régionale des comptes a  récemment dévoilé les statistiques, d’une moyenne de 500 passagers par jour à la station de la Pardieu pendant les jours scolaires. Il faut se rendre à l’évidence que ce tronçon était profitable tout simplement pour avoir les subventions de l’Etat, donc du parfait rafistolage puisque la ligne d’origine ne passait pas par la gare de Clermont-Ferrand.  Nous ne doutons aucunement qu’en période de vacances scolaires ou en fin de semaine, les rames tournent quasiment à vide dont les quelques passagers sont les contrôleurs.

Le concept du tramway sur fer, peut emprunter les lignes SNCF, qui sont nombreuses sur l’agglomération Clermontoise, avec des dessertes  gares sur d’autres communes, et régler le problème  de la dangerosité de la présence d’un réseau ferroviaire dans nos rues, exemples rue du creux de La Chaux ou les coupures des grands axes au sud de la ligne. Cela permettrait d‘éviter le stationnement des véhicules extérieurs en centre ville, comme c’est le cas aujourd’hui, tous les parkings sont près du centre ville de Clermont-Ferrand. Avec le tramway sur fer, les personnes habitant à l’extérieur de Clermont-Ferrand  stationneraient près d’une gare, proche de leur commune ou se déplaceraient à pied.  De là le tramway sur fer les emmèneraient en direction de Clermont-Ferrand, avec les lignes existant de la SNCF qui substituent les rames de trains. Ce serait  une vraie « inter modalisation Train Tram et bus » dans Clermont-Ferrand tant enviée par les élus gauchistes, faisant profiter aux autres communes qui paient les dérives du translohr alors que la totalité de la ligne est sur Clermont-Ferrand !!! Il faut faire un choix d’un tramway  au coût moindre, une technologie fiable et d’une inter modalité sans faille dans le long terme. Le tramway sur fer est propice et logique pour une ville de taille moyenne comme l’agglomération Clermontoise surtout que les infrastructures sont existantes, il y a que la pose de rames et dessert les villes de l’agglomération.    

 

(1) D’après L’effronté N°25 Juillet Août 2010 P3

(2) Sur le site Le Clermontois datant du 22 mars, la droite s’en était remis à Godard par un courrier sur les nuisances sonores du tramway qu’éprouvaient les riverains concernés. La réponse de celui-ci (habitant dans les contrées lointaines de la ligne) était loqueteux, pisseux, pitoyable dépassant l’affliction des riverains en ne parlant aucunement des nuisances de la maintenance de la ligne la nuit. (balayeuses, saleuse, chasse-neige en tracteur l’hiver et camion nacelle pour la LAC etc…).  Cette lettre relève une satisfecit global des mandataires loin de la réalité des riverains mais proche de leurs porte-monnaies.

http://www.nantesmetropole.fr/72600678/0/fiche___pagelibre/

trambrul.jpg


Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne
septembre 2010
L Ma Me J V S D
« juil   oct »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Sondage

la ligne de tramway est-elle bruyante pour les riverains?

  • oui (81%, 4  942 Votes)
  • non (19%, 1  195 Votes)

Nombre de votants: 6137

Chargement ... Chargement ...

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


Si! ci toi ! |
Aider les enfants en diffic... |
INFOBENIN |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MY SECRETS
| melimelo
| francesondage